Fondation Raoul Follereau

Fontaine d’eau potable installée à l’école : se laver les mains , boire de l’eau propre , des réflexes à développer.

«  Sans amour rien n’est possible ; avec l’amour rien n’est impossible »


Raoul Follereau

L’ile d’Agonvé : les habitants pêchent, se lavent et font boire le bétail dans la même eau.

I- Objet général de l’association : Fondation Raoul Follereau

La fondation Raoul Follereau a été créé pour poursuivre l’action de Raoul Follereau initiée il y a plus de 60 ans vers les plus exclus, les plus démunis dont les malades de la lèpre.

Le combat contre la lèpre a marqué la génération de Raoul Follereau. Grâce à une prise de conscience mondiale, plus de 20 millions de malades ont été guéris.  En plus de cet axe toujours existant,  d’autres actions ont été développées notamment à travers des projets éducatifs et de réinsertion. Restaurer la dignité de l’homme, le remettre debout, le sortir de l’exclusion sont les préoccupations qui guident les choix des missions soutenues par la Fondation.

 

II- Un exemple de réalisation concrète : projet WASH Ile d’Agonvé

Combattre la lèpre c’est certes soigner les malades atteints par cette maladie dévastatrice mais c’est aussi s’attacher à améliorer les conditions de vie des populations.

Sur l’île d’Agonvê au sud du Bénin, les 2000 habitants vivent de la pêche. Une équipe médicale en coordination avec le ministère de la santé publique, a mis en place un projet pilote qui agit sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène de toute la population. En oeuvrant avec les groupements de femmes, les instituteurs et les autorités villageoises -les 3 trépieds de l’organisation du village- l’implication de tous est prise en compte. Un forage a été percé pour avoir de l’eau propre, des latrines écologiques ont été construites, des séances de sensibilisation à l’hygiène sont organisées et un atelier de fabrication de savon a été lancé.

L’objectif final est d’améliorer les conditions de vie et de diminuer drastiquement le nombre de malades par un travail et un changement interne des habitudes dans la durée.    

 

III- Quel soutien pour l’Homme ?

Raoul Follereau disait «  Sans amour rien n’est possible ; avec l’amour rien n’est impossible ».

La Fondation dans son sillage guérit soigne, apprend, transmet mais avec un souci de s’adresser à l’homme, la femme, l’enfant et pas seulement au malade, au pauvre, au déshérité..

 

Plus d’info sur www.raoul-follereau.org