SOS Détresse

Logo SOS detresse
23 numéro vert
Photo jeune maman

Jany, 24 ans :
Ne soyez pas en panique ! Un enfant demande beaucoup d’amour. Rien d’autre. Mon fils a maintenant 6 mois. Merci à cette page de m’avoir soutenue. 

« Je voulais juste dire qu’un enfant c’est un cadeau du ciel ! »


Photo SOS detresse

Alexandra 19 ans :
J’ai subi une IVG quand j’avais 17 ans. Je suis encore anéantie parce que mon corps ne l’a pas supporté. J’aurais pu y rester. J’ai écouté tout le monde et aujourd’hui, pour moi, je suis désespérée d’avoir enlevé la vie à mon bébé.

I- Objet général de l’association : Fondation Raoul Follereau

SOS détresse est une association de droit français qui a pour vocation de soutenir des initiatives en faveur des femmes en détresse, sans distinction de race ou de religion et en particulier les femmes enceintes. Son objet est :

  • D’apporter un soutien moral, matériel ou financier direct aux femmes en détresse que l’association aura à connaître
  • De réaliser tous projets en rapport avec la vocation de l’association pour faire connaître ses actions en particulier par la sensibilisation des femmes sur les risques psychologiques et physiques de l’avortement provoqué. Cette information se fait par internet et par une écoute téléphonique bienveillante

L’association intervient majoritairement, mais non exclusivement, en France métropolitaine.

 

II- Un exemple de réalisation concrète : notre présence sur internet par ivg.net et notre page Facebook

  • Notre site ivg.net est très bien positionné sur les moteurs de recherche et dispose d’une riche documentation médicale sur l’avortement et de nombreux témoignages
  • Notre page FaceBook est suivie par plus de 100.000 Abonnées

IVG : vous hésitez ? Venez en parler

Ce réseau social permet de générer plus de 3 000 « interactions » quotidiennes.

  • Près de 4 000 appels ou messages sont reçus tous les ans : Chaque semaine des dizaines de femmes enceintes en difficulté s’adressent à l’association et obtiennent conseil et assistance. Elles sont suivies individuellement et bénéficient d’une aide adaptée à leur situation spécifique : mise en relation avec une personne relais de proximité, entre-aide, soutien pratique, matériel et financier, hébergement dans une maison d’accueil … Ainsi beaucoup d’entre elles reçoivent un chèque de première urgence d’une valeur moyenne de 200€ par femme.
  • Environ 800 grossesses par an ont été menées à terme grâce au soutien des 40 bénévoles de l’association.

III- Quel soutien pour l’Homme ?

L’avortement volontaire (ou IVG) ne supprime pas seulement une vie en devenir, il blesse profondément et douloureusement la femme qui le pratique. Il entraine des ruptures familiales ou relationnelles. Nous voulons faire une prévention active de ce fléau sans porter de jugement sur celles qui le font mais sans relativisme face à un acte qui se banalise de plus en plus dans l’indifférence générale de notre société. Nous voulons être des « sentinelles de la vie » et rappeler inlassablement avec fermeté et avec amour la valeur inestimable de toute vie humaine, ce « don  toujours nouveau » …

 

Plus d’info sur www.ivg.net